wild style

look goth, cyber, fetish metal modifications corporelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La signification des symboles celtiques .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valora
Admin


Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: La signification des symboles celtiques .   Mer 28 Juin - 15:16

La croix celtique est une croix dans lequel s'inscrit un anneau. Elle est le symbole caractéristique du christianisme celte, bien qu'elle puisse avoir des origines pré-chrétiennes. Les branches de la croix dépassent toujours de l'anneau, et sur les représentations les plus détaillées, le cercle est en retrait par rapport à la croix.


Dans les régions celtes de Bretagne et d'Irlande, beaucoup de croix en pierre ont été érigées dès le début du VIIIe siècle. On en trouve en Cornouailles, au Pays de Galles, sur l'île d'Iona et dans les Hébrides. La plus vieille croix, hors de celles se situant en Irlande, est probablement celle de Bewcastle (Cumberland, Angleterre). Les plus connues sont celles de Kells (comté de Meath) et celle de Monasterboice (comté de Louth). Certaines de ces croix portent des inscriptions en runes. En Angleterre, les cimetières regorgent de croix celtiques, posées sur des tombes appartenant à des familles bien anglaises.

Des groupuscules d'idéologie identitaire et nationaliste utilisent un graphisme simplifié proche de ce symbole (un rond barré d'une croix régulière — sans jambage allongé — ) qui représente pour eux l'Occident chrétien.


4 représentations du même symbole, en haut le signaculum domini, puis la croix de Jérusalem, la croix recroisetée et la croix celtique.Il n'existe pas de représentation de la croix celtique, c'est-à-dire avec les branches dépassant le cercle, avant les croix irlandaises chrétiennes. On trouve des symboles antiques de représentation proche (un cercle avec une croix à 4 branches inscrite dans ce cercle, c'est-à-dire que les branches s'arrêtent au cercle) ; ces symboles, appelés roues solaires, apparaissent dès le néolithique (6000 av. J.C.).

Dans la symbolique chrétienne, la croix cerclée est une représentation du signaculum domini, c'est-à-dire les cinq plaies du Christ en croix. Par extension, c'est aussi une image du cœur qui est d'un symbolisme plus fort que celui du soleil ou du pôle car le cœur ne se contente pas de recevoir mais donne la vie dans un échange constant (les prières des hommes et les grâces de Dieu)[1]. Le symbole est répandu dans l'Église catholique aussi bien pour les sculptures que les vêtements liturgiques ou le culte privé (croix des cimetières, ex-voto). On le retrouve aussi autour de la mer Baltique et en Russie.

Le symbole a été repris par des organisations politiques suite à l'usage qu'en a fait le père Doncœur (1880-1961). Ancien combattant, orateur de la fédération nationale catholique du général de Castelnau, et fondateur des routiers, il utilisait la croix celtique comme emblème personnel. Elle est reprise par les mouvements scouts puis par les Equipes nationales sous le régime du maréchal Pétain. C'est précisément cette représentation qui est reprise par Pierre Sidos quand il créé le mouvement politique Jeune nation pour s'opposer au général de Gaulle et à sa croix de Lorraine. La guerre d'Algérie voit le symbole récupéré par d'autres mouvements nationaliste. L'usage politique de la croix celtique va alors se généraliser.

La signification de la croix celte, telle qu'elle est donnée par les groupes néo-druidiques, ne repose sur aucune base historique. Elle est, selon toute évidence, une construction du XVIIIe siècle.

Un symbole graphiquement semblable a aussi été utilisé dans d'autres traditions non chrétiennes. On le retrouve chez les indiens des plaines d'Amérique. Il était très couramment utilisé et servait à orienter l'espace avant chaque cérémonie, comme l'explique Elan noir dans Rites secrets des indiens Sioux, Le mail, 1992. On le retrouve dans l'héraldique japonaise. Sur les blason (Mon), il représente alors un mors de cheval.



Triskell
Le triskel, ou triskell, ou triskèle ou encore triscèle (du grec τρισκελης, "triskélès" qui signifie "à trois jambes") est un symbole représentant trois jambes humaines (triskèle du premier type), ou aussi de trois spirales entrecroisées (triskèle du second type) ou tout autre symbole avec trois protubérances évoquant une symétrie de groupe cyclique C3.

C'est le symbole celte par excellence, il est présent sur le drapeau de l'île de Man. Il représente trois spirales qui divergent à partir d’un même point central. Ses premières représentations remontent à l'époque de La Tène (second âge du fer, Ve - IIe siècle avant J-C).

Le symbole existe également en Sicile (même représentation, également au centre du drapeau) et en Irlande.

Signification
De nombreuses significations ont été avancées sans qu'une seule puisse être privilégiée :

dans la mythologie celtique, il peut représenter les 3 dieux principaux : Lug, le dieu primordial, le Dagda et Ogme. Il évoque aussi le caractère trinitaire de la déesse unique ou la roue solaire (attribut du Dagda).
au niveau social, il peut représenter les trois classes de la société celtique : la classe sacerdotale (druides, bardes et vates) qui a la charge du sacré, du religieux et du pouvoir, la classe guerrière s'occupe du domaine militaire et la classe productrice gère les besoins de la population et des autres classes.
dans un autre registre, il est censé représenter les quatre éléments : l'air, le feu et l'eau - la terre étant le nœud central des branches.
il peut aussi représenter la continuité du temps qui passe : passé-présent-avenir ; ou encore les trois âges de la vie (jeunesse, âge mûr, vieillesse).
Le triskèle en spirale semble être un symbole solaire.
Sa représentation peut être dextrogyre, en ce cas c'est un symbole positif et bénéfique ; s'il est sinistrogyre, l'interprétation est contraire.


Popularisation
Le renouveau de la musique bretonne et son succès, tant en France qu’à l’internationnal avec notamment Alan Stivell, dans les années 1970, a fortement contribué à populariser le symbole.

vous en connaissez d'autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valora.highforum.net
 
La signification des symboles celtiques .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signification du terme "à x heure de relevée" ?
» Signification de la lettre sur la coque des navires ?
» Signification de "mariés en face d'église" de LAURENT et COSNAY !
» Que signifient les symboles apparaissant en bas de la fenêtre du fichier ?
» cahier d'activité sur la sécurité - symboles de danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wild style :: looks :: look celtique-
Sauter vers: