wild style

look goth, cyber, fetish metal modifications corporelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les geishas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valora
Admin


Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: les geishas   Jeu 27 Juil - 15:25

voici un petit article trouve sur wikipedia.fr

Geisha

Deux maiko (apprenties geisha) à Kyōto au JaponUne geisha est une femme japonaise dédiant sa vie à la pratique des arts traditionnels. Le mot « geisha » peut s’interpréter comme « personne d’arts ». Les geisha étaient très nombreuses aux XVIIIe et XIXe siècles. Elles existent encore aujourd’hui bien que leur nombre décroisse.

À Kyōto, les geisha sont dénommées geiko. Les apprenties geisha sont appelées maiko.


Historique

Une geisha, accueillant un homme d'affaire américain dans le quartier de Gion à KyōtoLes geisha sont le résultat de l'évolution des taikomochi ou hōkan, équivalents aux bouffons du Moyen Âge en Europe. Ainsi, les premiers geisha étaient des hommes. Au début de leur intégration aux geisha, les femmes étaient appelées onna geisha (女芸者) (littéralement : geisha femme). Aujourd'hui, toutes les geisha sont des femmes.

Les geisha étaient traditionnellement entrainées depuis leur petite enfance. Les jeunes filles étaient vendues par les familles pauvres à des maisons de geisha (les Okiya) qui se chargeaient de les élever et de les entraîner. Durant leur enfance, elles travaillaient comme bonnes, puis comme assistantes dans les maisons de geisha pour contribuer à leur entraînement mais aussi pour assurer le coût de leur éducation. C'est une forme d'entraînement traditionnelle au Japon et qui perdure encore aujourd'hui, dans laquelle l'étudiant vit chez son maître, l'aide, le regarde pratiquer, l'assiste et exécute les tâches ménagères. Cet entraînement dure souvent plusieurs années.

Elles commençaient dès leur plus jeune âge à pratiquer un vaste éventail d'arts, comme la pratique d'instrument de musique (en particulier le shamisen) et les chants traditionnels, la danse traditionnelle, la chanoyu (cérémonie du thé), l'ikebana (composition florale), la poésie et la littérature japonaise. En regardant et assistant leurs aînées, elles apprenaient le port du kimono, l'art de la conversation, différents jeux, et le rapport au client.

Une fois devenues apprenties geisha, c'est-à-dire des maiko, elles accompagnaient des geisha dans les maisons de thé, aux réceptions et banquets. Cette méthode d'entraînement persiste encore aujourd'hui mais elle est raccourcie, étant donné que la majeure partie des geisha le deviennent à la fin de l'adolescence.

Les geisha ne sont pas des prostituées mais plutôt des hôtesses. Bien qu'autrefois, il était possible et presque systématique d'acheter leur virginité (un évènement appelé « mizuage »), elles n'étaient pas forcées d'avoir des relations sexuelles avec leurs clients, ni même avec l'homme qui avait payé beaucoup d'argent pour acheter leur virginité. C'est sur ce plan que leur nom est resté dans l'appellation boules de geisha.

Aujourd'hui, les geisha n'entrent plus dans les maisons de geisha dès leur enfance. Devenir une geisha est aujourd'hui un acte entièrement volontaire, qui se fait en général vers quinze ans. L'apprentissage reste néanmoins long et difficile.

Films
Mémoires d'une geisha (Memoirs of A Geisha) (2005) de Rob Marshall et produit entre autres par Steven Spielberg. Ce film est basé sur le roman du nom de Geisha d'Arthur Golden.
Les Musiciens de Gion (ou La Fête à Gion ; Gion bayashi) (1953) de Kenji Mizoguchi.
L'Empire des sens (ou Ai no Korida) (1976) de Nagisa Oshima. L'Empire des sens est inspiré de faits authentiques
Opération Geisha (ou Cry for happy) (1961) de George Marshall.

Livres
Mémoires d'une geisha de Yuki Inoue (récit)
Geisha de Liza Dalby, américaine apprentie geisha dans le cadre de sa thèse de doctorat en sociologie (récit)
Le Miroir des courtisanes de Sawako Ariyoshi (roman)
Vies de Geishas de Kikou Yamata (roman)
Kyoto Hanamachi de Hiroshi Mizobuchi, photographe.
Geisha d'Arthur Golden (roman)
Ma vie de Geisha de Mineko Iwasaki & Rande Brown (récit autobiographique)
Geisha - Une Tradition vivante de Aihara Kyoko
Le Monde secret des Geishas de Lesley Downer (récit)


un autre article trouvé sur http://blog.doctissimo.fr/prohibited_dream

attention il est un peu hot mais néanmoins tres instructif notamment en ce qui concerne le look et les coutumes . testez ça sur votre petit ami a mon avis il va apprecier :

Les Geisha
Une véritable geisha (traduire « personne de talent ») n’est pas une prostituée de luxe, contrairement à ce que l'on pourrait penser (en cause les makura geisha : chargées de servir whisky ou saké et de former les couples lors de réunions d'hommes seuls dans des hôtels, leurs kimono, coiffures, chants et danses n'étant que de bien pâles copies).


Le japonais moyen n’aura certainement jamais l’occasion de rencontrer une geisha, sa compagnie et son prestige n’étant généralement accessible qu’aux hommes fortunés.


Il faut savoir qu’au Japon, malgré le nombre croissant de mariages d’amour, les divertissements vont de pair avec le milieu professionnel et l’homme japonais sort avec ses relation de travail, son épouse n’y étant pas conviée.



L’éducation de la geisha est très stricte et se fait dans des écoles spécialisées où elles vont acquérir une maîtrise parfaite des arts et techniques. Le charme et la personnalité ont beaucoup plus d’importance que le physique. Les maïkos (apprenties) apprennent à chanter, danser, jouer d’un instrument de musique, réciter des vers, tenir une conversation plaisante pleine de réparties, préparer et servir le thé selon le rituel traditionnel, etc… Leurs services sont très souvent requis pour briser la glace entre des partenaires professionnels ou politiques en négociation de contrat.


Elles revêtent un luxueux kimono, une coiffure compliquée et un maquillage de couleur blanche, telles les dames de la cour de Kyoto, pour accueillir leurs hôtes.

Coutume de geisha

Musculation de la "chambre de beatitude" ou de la "caverne de jade"
"L'entraînement du lotus rouge" est une pratique ancestrale des geishas, sorte de gymnastique à l'aide d'un oeuf de pierre ou de bois vernis, leur permettant d'apprendre à contrôler les contractions de leur "chambre de béatitude" (vagin) et leur permettre ainsi d'aspirer et d'embrasser "la tige de jade" de leur partenaire masculin. C'est si joliment décrit...

Cette tradition ancestrale est toujours pratiquée par les adeptes du tao sexuel chinois qui fera l'objet d'un autre article.

Cet exercice doit se pratiquer trois fois par semaine et les oeufs peuvent être remplacés par des boules de geisha (Ben Wa Balls).

Comment pratiquer la "musculation du lotus rouge"

1. Commencez à vous caresser afin de bien vous détendre (la zone des seins est vivement conseillée) et vous préparer ainsi à la pénétration de l'oeuf ou de la boule de geisha.

2. Lubrifiez votre vagin.

3. Placez-vous en position du "cheval" :
Accroupissez-vous, pieds à plat avec un écart égal à celui entre les épaules.
Pliez légèrement genoux et chevilles.
Regardez vers le bas, la nuque suivant l'axe de la colonne vertébrale.

4. Détendez-vous et introduisez l'oeuf ou la boule de geisha, préalablement bien nettoyé(e), dans votre vagin.
Si l'accessoire utilisé est un oeuf, faites pénétrer d'abord la partie la plus renflée.

5. Ensuite, inspirez et contractez les muscles inférieur de votre vagin pour empêcher l'oeuf ou la boule de geisha de sortir.

6. Inspirez de nouveau en serrant progressivement de plus en plus l'oeuf ou la boule de geisha en vous.

7. Quand l'oeuf ou la boule de geisha est bien coincé en vous, contractez votre vagin pour l'y faire monter et descendre lentement.
Augmentez progressivement le rythme.

8. Lorsque l'accessoire est au sommet de votre vagin, contractez-le pour faire bouger l'oeuf ou la boule de geisha de gauche à droite.
Augmentez progressivement le rythme.

9. Laissez l'oeuf ou la boule de geisha redescendre dans votre vagin et répétez les mouvements de bas en haut.

10. Reprenez ensuite les mouvements de gauche à droite.

11. Coordonnez ensuite les deux mouvements différents (de bas en haut et de gauche à droite).

La pratique régulière de cet exercice de musculation et de contrôle de vos contraction vaginales vous permettra d'acquérir une importante dextérité et vous pourrez par la suite faire entrer l'oeuf ou la boule de geisha dans votre vagin par simple aspiration de celui-ci.

Cette dextérité une fois acquise, vous pourrez également aspirer avec votre "lotus rouge" la "tige de jade" de votre partenaire pour son plus grand plaisir... et pour le vôtre !!!



Les boules de Geisha - Ben wa balls
Les boules de Geisha, tout droit venues du Pays du Soleil Levant, sont des accessoires de plaisir qui maintiennent un état d’excitation permanent menant bien souvent à l’orgasme.

Leur principal avantage est qu’elles peuvent se porter en toutes circonstances en toute discrétion car invisibles sous les vêtements.

Si votre copine en porte, c’est l’occasion de l’emmener danser ; elle se trémoussera sur la piste comme elle ne l’avait jamais fait…

Comment ça fonctionne les boules de Geisha ?

Les boules de Geisha sont des sphères (généralement en plastique) reliées par une ficelle au bout de laquelle est attaché un anneau. Elle sont généralement en plastique, silicone ou latex.
On peut s’en procurer aisément dans tous les sex-shops ou sur les boutiques Internet, à un prix très abordable (10 euros pour un set. Les Duotones sont un peu_plus-chères). Pour les bourses plus remplies, il en existe cependant en or ! Idée cadeau sympa, messieurs…

Les boules de Geisha à boules larges sont destinées à un usage vaginal ; les plus petites boules, quant à elles, sont à usage anal. Pour mettre en place des boules de Geisha à usage vaginal, allongez-vous et utilisez un gel lubrifiant. Introduisez les une par une en contractant vos muscles pour adapter confortablement ce « corps étranger ».

Ces muscles contrôlent les contractions vaginales et les boules de Geisha qui aident à les renforcer.
Tirez sur l’anneau pour ôter facilement les boules.

Les chapelets de boules de Geisha à usage anal sont plus petites.
Pour les mettre en place, introduisez les lentement.
Lorsque l’orgasme se déclenche, faites les sortir une à une, assez rapidement.
La contraction des muscles du sphincter augmente l’intensité de l’orgasme.

Les boules « Duotone » ont un principe un peu différent des boules de Geisha. Chaque boule contient une bille métallique mobile qui évolue librement et heurte les parois de la boule à chaque mouvement.
Chaque heurt provoque de bien agréables vibrations…

Evitez néanmoins de porter les Duotones si vous prenez l’avion si vous ne voulez pas ameuter la police de l'air en déclenchant l'alarme des détecteurs de métaux...

Une pratique très jouissive consiste à introduire une seule boule dans le vagin en laissant l’autre à l’extérieur.
Il suffit à celles pour qui les tâches ménagères sont une réelle corvée, d’utiliser les boules de Geisha pendant le nettoyage. C’est avec un réel plaisir qu’elles feront régulièrement le nettoyage de printemps…

Et l’hygiène dans tout ça ?

Il est préférable d’acheter des boules en silicone plutôt qu’en latex ; le silicone est plus facile à nettoyer et le latex n’est pas toujours bien toléré par les muqueuses. La plupart des boules de Geisha sont deux moitiés de plastique réunies par de la colle et la ficelle passe dans une cavité au milieu. La ficelle est bien souvent absorbante. Il est donc important de les nettoyer régulièrement correctement. Sauf si le mode d’emploi le déconseille, il est encore mieux de les faire bouillir afin d’éviter toute infection microbienne.

Transformez-vous en Geisha d'un soir
Vous voulez l'ensorceler en vous glissant dans la peau d'une courtisane japonaise ?
La geisha, femme de classe aux nombreux charmes, discrète, soumise et expérimentée, fait l'objet de fantasmes pour beaucoup d'hommes.
Tentez donc de lui faire une agréable surprise en pimentant votre vie amoureuse et sexuelle par une petite mise en scène façon exotique... et préparez-vous à passer un bien agréable moment.

L'ambiance

Une bonne geisha est au service de son "hôte" et le servira minutieusement en lui offrant de quoi nourrir sa faim et sa soif.
Pour ce faire, Vous choisirez le coin salon afin de profiter de la table basse pour installer les sushis et le saké que vous lui servirez et dégusterez avec lui.
Vous installerez des coussins autour de la table, sur lesquels vous vous agenouillerez.
Un chemin de table et/ou des sets de table en bambou orneront la table.
Pensez à la quiétude des jardins japonais et rendez la pièce la plus zen possible en ôtant les bibelots superflus. Quelques plantes vertes peuvent être disposées dans la pièce où vous recevrez votre "hôte".
N'oubliez pas l'éclairage aux bougies. Choisissez-les flottantes ; vous les disposerez dans des plats en verre ornés de galets entre lesquels vous disposerez un peu de verdure ; vous pouvez également laisser flotter sur l'eau des pétales de roses. L'élément eau-nature du décor rappellera les plans d'eau des jardins japonais. Si vous avez une fontaine d'intérieur, c'est le moment de vous en servir.
Le fond musical sera composé de musique orientale, douce et relaxante.

Adoptez le look "Geisha"

Vêtements

Vous porterez un kimono sous lequel vous serez nue, fermé par une large ceinture.
Vous ne porterez pas de chaussures.

Maquillage

Le teint :
Optez pour un teint blanc, sans oublier les commissures des lèvres.

Le regard :
Appliquez une fin trait d'eye-liner noir à la base des cils de vos paupières.
Terminez par une couche de mascara noir sur vos cils supérieurs.
Dessinez vos sourcils par de fins traits de crayon noir.

La bouche :
Dessinez-vous une bouche rouge vif et pulpeuse aux traits parfaits à l'aide d'un pinceau en stoppant par un trait vertical quelques millimètres avant la commissure des lèvres.
Remplissez le contenu du dessin de votre bouche de rouge à lèvres rouge vif.

La coiffure :
Si vous avez de longs cheveux sombres, le look de geisha vous ira à merveille.
Sur cheveux longs, vous réaliserez un chignon strict aux cheveux bien lisses et laqués ce qui ajoutera de la brillance.
Si vous avez les cheveux courts, vous les lisserez avec du gel, parfaitement bien peignés et plaqués.

Le corps :
Vous vous serez prélablement parfaitement épilée sans omettre la zone de votre pubis.
Les geisha savent depuis toujours que la peau constitue notre première zone érogène et elles ne tolèrent éventuellement sur leur pubis qu'un léger duvet afin de mieux jouir de l'hypersensibilité de la peau de leur mont de Vénus.
Tentez donc une épilation au miel ; il n'aura qu'une envie, venir vous butiner...
Pour adoucir votre peau et rendre ses caresses plus agréables encore, vous enduirez ensuite votre corps d'une délicate huile parfumée.

Votre rôle de geisha

Vous serez douce, paisible, tendre et le moindre de vos mouvements sera léger comme une plume, délicat, contrôlé et voluptueux.
Vous resterez silencieuse si votre hôte ne vous parle pas.
Vous lui servirez saké et sushis pour le rassasier.
Vous lui proposerez ensuite de lui faire la lecture d'un conte érotique.
Viendra alors le moment où vous le déshabillerez avec beaucoup de grâce et de sensualité pour lui prodiguer un sensuel massage intégral de son corps à l'aide d'une huile tiède et parfumée.
Votre bouche pourra se joindre à vos mains pour parcourir chaque parcelle de son corps.
Vous ôterez ensuite délicatement votre kimono pour lui offrir les caresses de votre corps guidé par votre âme restant soumise au moindre de ses désirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valora.highforum.net
Lau_MCRfan



Nombre de messages : 932
Age : 26
Localisation : New Jersey ; Murder Scene
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: les geishas   Ven 28 Juil - 2:07

Le premier article était interessant ,le 2eme était bcp plus hot ,xd ^^
Mais jadore les descriptions ,enfin les noms utilisés,ca reste des noms doux ,gracieux ,c beau ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://LifeOnMcrScene.skyblog.com
 
les geishas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plaid geishas en patchwork
» Figs et jeux en vrac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wild style :: looks :: mode japonaise-
Sauter vers: